Afrique Sub-Saharienne

  • Cameroun : des SMS pour le suivi des femmes enceintes

    Sandrine Gaingne

    25/07/16

Lecture rapide

  • Des SMS rappellent aux femmes enceintes les dates de leurs visites prénatales.

  • Par le même canal, on leur rappelle les rendez-vous de vaccination du bébé.

  • La mortalité maternelle est élevée au Cameroun et ce service veut couvrir tout le pays

Un Camerounais nommé Alain Nteff, a mis au point une application mobile qui assiste les femmes enceintes durant leur grossesse et après l’accouchement.
 
Appelée GiftedMom, l’application est basée sur des SMS et messages vocaux qui rappellent aux femmes enceintes et aux mères les dates de visites et des soins prénataux, ainsi que les rendez-vous de vaccination après la naissance du bébé. 
 

“Avec l’aide de GiftedMom, au moins 80% des femmes qui oubliaient leurs rendez-vous prénatals, l’honorent désormais”

Yves Moikoung
Infirmier, Yaoundé (Cameroun)

 
"GiftedMom envoie des messages vocaux aux femmes enceintes et aux mamans qui ne peuvent pas lire et envoie des messages aux maris si leurs épouses ne possèdent pas de téléphone mobile. Une femme enceinte peut souscrire pour le service de notification SMS ou pour le message vocal à distance en envoyant "MOM" au 8566 ou en souscrivant dans l’un des centres de santé partenaires de l’opération", explique Alain Nteff.
 
"Nous misons sur la pénétration exponentielle de la téléphonie mobile au Cameroun. Ce sont des messages automatisés qui sauvent des vies", soutient pour sa part Agbor Ashu, directeur médical de GiftedMom.
 
Cette méthode n’a pas tardé à susciter l’adhésion des femmes. "J’étais enceinte et j’ai souscrit à GiftedMom. Ainsi, chaque fois que j’avais une visite, on m’envoyait systématiquement un message pour m’en informer. Et même plus tard quand j’ai accouché, on m’envoyait des messages pour me rappeler les dates des vaccinations de l’enfant", explique Olive Kamguia, une des nombreuses femmes à avoir bénéficié de ce programme.
 
Yves Moikoung, infirmier dans un hôpital de Yaoundé, estime que "avec l’aide de GiftedMom, au moins 80% des femmes qui oubliaient leurs rendez-vous prénatals, l’honorent désormais. Par rapport aux années précédentes, les femmes respectent de plus en plus la date de leur rendez-vous. Ce qui est une bouffée d’oxygène pour nous".
 
Manque de suivi
 
Cette application se présente comme une aubaine pour le Cameroun où le nombre de décès de femmes enceintes reste élevé, à environ 600 décès pour 100 000 naissances en 2015, selon des données de la Banque mondiale.
 
Selon des statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), environ 20 femmes enceintes meurent chaque jour au Cameroun; et à en croire le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), 77 % de ces décès sont évitables.
 
Car, pour les professionnels locaux de la santé, bon nombre de ces décès résultent du fait que beaucoup de femmes enceintes manquent de suivi pendant leurs grossesses.
 
"Le véritable problème est lié au fait que plusieurs femmes enceintes n’ont pas accès aux informations vitales pouvant les aider à bien gérer leurs grossesses. Certaines ignorent carrément qu’elles doivent se faire vacciner. Ceci est préjudiciable pour leur santé et celle de l’enfant à naître", explique Marguerite Hega, une infirmière.
 
Selon des chiffres rendus publics par ses promoteurs, GiftedMom compte actuellement plus de 10 000 utilisatrices au Cameroun. Celles-ci sont disséminées dans 36 localités des 10 régions du pays.
 
Pour l’heure, les promoteurs de ce programme veulent l’étendre à davantage de villes et villages du pays ; mais, les contraintes financières et la réticence de certains hôpitaux les en empêchent.