Afrique Sub-Saharienne

  • L'urinothérapie: Mythe ou réalité?

    02/09/16
 

 DEBAT SCIDEV.NET 


Parmi les pratiques les plus controversées rencontrées dans les communautés humaines, figure assurément la consommation de l’urine.
 
Dans certains groupes humains, boire de l’urine, loin d’être un tabou, fait partie des gestes quotidiens normaux.
 
C’est le cas, par exemple, chez certains peuples du Cap-Vert qui considèrent l’urine humaine comme un remède efficace.
 
Et il n’est pas rare chez ces populations de consommer de l’urine ou de l’utiliser comme eau de bain, pour prévenir ou soigner des maladies ou encore pour conjurer des maléfices.
 
Ailleurs, comme dans certaines communautés du Cameroun, on prête à ce liquide biologique des vertus antiseptiques au point de s’en servir pour nettoyer et traiter les blessures jugées graves.
 
Quel crédit accordez-vous à ces usages et à ces croyances qui, ici comme ailleurs, remontent à plusieurs générations ? La pratique a-t-elle un fondement scientifique?
 
Veuillez participer à la discussion en laissant votre commentaire ci-dessous ou sur notre Page Facebook.